Comment sécher les fleurs

Comment sécher les fleurs



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelles fleurs choisir

Toutes les espèces florales ne conviennent pas pour être séchées et transformées en compositions et centres de table. Lorsque vous décidez d'en obtenir, il est donc préférable de choisir entre les marguerites, la lavande, les roses, les hortensias, le mimosa, les violettes, les chardons, l'ail ornemental, les hortensias et les joncs. L'important n'est pas de choisir des plantes succulentes, ou d'autres espèces très belles, mais qui contiennent beaucoup d'eau, comme les tulipes ou les orchidées: l'eau qu'elles contiennent rend le processus de séchage très difficile. En effet, ils pourrissent souvent (précisément parce qu'ils ont beaucoup d'eau) avant de se dessécher.

Un conseil: procurez-vous également des brins chargés de feuilles ou de baies, qui serviront à embellir et à rendre vos compositions de fleurs séchées uniques. À cette fin, les brins de lierre, les épis, les plantes aromatiques, les feuilles de chêne et autres arbres à feuilles larges conviennent très bien (ne choisissez pas les brins d'arbres à feuilles persistantes, comme les sapins). Afin de créer des compositions plus articulées, nous recommandons également l'utilisation de mousse, qui contient cependant beaucoup d'humidité, et dont le processus de séchage est plutôt lent. L'ajout de pommes de pin, de glands ou d'autres baies rendra la composition que vous souhaitez préparer encore plus belle.


Collection

Une fois que les espèces que nous voulons sécher pour créer nos compositions ont été choisies, il est nécessaire de procéder à la collecte. Encore une fois, il y a quelques règles à suivre pour que l'opération aboutisse au succès final. Tout d'abord, la récolte ne doit pas se faire après une pluie ou un orage: les fleurs que nous prendrons seront en fait humides et pleines d'eau, ce qui rendra le processus de séchage plus difficile, et qui pourrait même les conduire à pourrir. Alors choisissez de belles journées chaudes, après une période où il n'a pas plu. L'idéal pour ce type d'opération est la fin du printemps: les fleurs disponibles sont nombreuses et variées, et la température est propice à la récolte. Allez cueillir les fleurs de préférence aux heures les plus chaudes de l'après-midi, lorsque l'humidité contenue à l'intérieur des fleurs est au minimum. Ce sont aussi les heures où les fleurs sont en pleine floraison, et les corolles sont ouvertes: vous pouvez ainsi être sûr sans aucun problème de la présence d'éventuelles lésions ou taches brunes. Il est en effet d'une importance fondamentale de prêter attention aux conditions dans lesquelles les fleurs que nous souhaitons récolter sont: ne pas prélever de spécimens présentant des lésions ou des taches, qui pourraient être des symptômes d'attaques fongiques ou d'autres pathologies. Dans le cas où l'un d'entre eux serait en fait affecté par un champignon, il le transmettrait également aux autres. Pour la récolte, utilisez des ciseaux (mieux si jardinage): veillez à couper les tiges au bas, en les laissant longues. Cela facilitera l'opération de séchage ultérieure.


Le séchage

Une fois collectés, ils doivent être séchés. Il existe plusieurs techniques pour ce faire, et certaines conviennent à un environnement domestique. La première est la plus connue et consiste à suspendre les fleurs vers le bas. Tout d'abord, vous devez retirer les feuilles le long de la tige, puis diviser les fleurs en petits bouquets (d'environ sept ou huit fleurs chacun). Les grappes doivent être nouées avec un fil de paille ou de raphia: ce matériau permet de nouer fermement les fleurs sans endommager les tiges. Les bouquets doivent être suspendus dans une pièce fraîche et sèche sans trop de lumière. L'essentiel est le fait qu'ils soient suspendus à l'envers: de cette manière les pétales resteront étirés, et cela évitera qu'ils ne soient endommagés. Attention: beaucoup pensent que pour sécher les différents types de fleurs, il vaut mieux les exposer directement au soleil. En réalité, c'est une mauvaise procédure, qui ruinera les plantes, les faisant flétrir sans les sécher. Les types de fleurs ainsi séchées seront en effet inutilisables pour les compositions et autres usages, car ils seront ingérables.


Comment sécher les fleurs: séchage avec du sable

La procédure de séchage des fleurs expliquée ci-dessus est sans aucun doute la plus simple: mais si vous préférez, il est également possible de sécher les espèces que nous aimons le plus avec un autre système. Dans ce cas, vous devez vous procurer une grande boîte contenant les fleurs (de préférence en étain) et du sable (de préférence fin). Le sable doit être placé sur le fond de la boîte, formant une couche de quelques centimètres de haut. Les fleurs doivent être placées sur le dessus, qui doit être recouvert de plus de sable. La boîte doit ensuite être placée au soleil (ou sur un radiateur) pendant quelques jours.

Pour les petites fleurs ou les pétales lâches (qui peuvent être utilisés pour créer du parfum-lin et du put-pourri) une autre technique consiste à les insérer entre les pages d'un livre bien fermé, qui fera office de presse et, dans quelques jours, sèche. les pétales à la perfection.


Vidéo: Comment sécher des plantes aromatiques comme un pro.